Charles Maurras
Maurras actuel - Actualité de Charles Maurras
La vraie fidélité est celle qui prolonge, qui corrige et qui dépasse (Gustave Thibon)

Conditions d'utilisation Pages éditées Plan du site Éditeurs et diffuseurs Nous contacter Liens
Informations mises à jour le 14 juin 2017 Nouvelle page mise en ligne le 14 juin 2017 :
– "Nouvelle bibliographie de Charles Maurras".
(page 4 de "Charles Maurras. Son œuvre rééditée")

Pages mises à jour le 14 juin 2017 :
– "Nouvelle bibliographie de Charles Maurras".
(pages 1 à 3 de "Charles Maurras. Son œuvre rééditée")
– "Bibliographie critique sur Charles Maurras & l'Action Française".
(actualisation des 4 pages)
– "Actualité de l'édition de... Léon Daudet".
– "Actualité de l'édition de... Jacques Bainville".

Précédente mise à jour : le 27 mai 2017.

Toujours des 'reprints' : Maurras réédité en Russie et en Inde

Nous avions déjà effleuré ce sujet.

Dans notre première "Actualité de l'édition maurrassienne", traitant de la réédition de l'œuvre de Charles Maurras en Amérique du Nord, nous avons été amené à citer un éditeur russe, dont les ouvrages sont diffusés en Amérique du Nord et en Europe par un libraire californien.

Dans notre page de présentation du 12 avril 2012, "Charles Maurras. Son œuvre rééditée", nous signalions l'arrivée, sur le marché du reprint, d'un éditeur indien. Arrivée sans surprise, étant à la pointe de l'innovation informatique, l'Inde ne pouvaient rester absente de ce marché de l'édition "print on demand".

Lire la suite >>>

Le 14 septembre 2013.


"Maurras actuel". Le point, après 6 mois d'existence...

Le 24 décembre 2012, quelques jours avant le terme de l'année du soixantième anniversaire de la mort de Charles Maurras, notre site était mis en ligne.

Comme nous l'avions alors écrit, ce site n'était pas destiné aux intimes de Maurras, qui n'avaient pas grand-chose à apprendre en nous lisant. Ses cibles, si l'on peut employer ce mot de publicitaire, étaient les chercheurs, les étudiants et tous les curieux de l’œuvre de Maurras, qui, faute d'information, éprouvent beaucoup de mal pour trouver les textes du Maître martégal.

Lire la suite >>>

Le 25 juin 2013.


Ouvrages de Charles Maurras, de 1940 à nos jours

Terminons la mise en ligne de la partie "Ouvrages" de la section "Charles Maurras. Son œuvre rééditée", avec cette dernière page, concernant les ouvrages édités de 1940 à nos jours.

34 ouvrages sont réédités et disponibles (en 'papier' ou en numérique), 8 ouvrages ont bénéficié d'une réédition partielle, mais 59 ouvrages restent indisponibles.

Ne revenons pas sur les raisons de ce faible taux de réédition, dont nous avons traité précédemment. Tout ce qui avait été écrit dans la page de présentation précédente, quant aux droits d'auteurs comme sur l'œuvre maurrassienne elle-même, reste valable pour cette dernière période (près de 110 ouvrages de Charles Maurras publiés pour cette période, en comptant les ouvrages posthumes et les recueils de textes !).

Lire la suite >>>

Le 18 juin 2013.


Ouvrages de Charles Maurras, 1924-1939

Nous mettons en ligne aujourd'hui le troisième page de la section "Charles Maurras. Son œuvre rééditée", partie "Ouvrages"

Cette page couvre la période 1924-1939. Pour cette période, 39 ouvrages sont réédités et disponibles (en 'papier' ou en numérique) ; 13 ouvrages n'ont bénéficié que d'une réédition partielle (de quelques textes à une partie conséquente de l'ouvrage) ; et 35 ouvrages restent indisponibles.

Le taux de rééditions est donc en baisse, comparé aux deux pages précédentes (1882-1910 & 1911-1923).

Lire la suite >>>

Le 05 juin 2013.


La boussole et la caisse à outils

En 2008, commentant dans "L'Action Française 2000" l'ouvrage de correspondance entre Charles Maurras et Monseigneur Penon, Guillaume De Tanoüarn concluait ainsi :

"L’aujourd’hui de l’Action française"

"Alors ? Plus que jamais, pour échapper aux idées toutes faites, il faut relire Maurras dans le texte. Au lieu de nous proposer une idéologie fermée sur elle-même, il nous offre les outils qui lui ont servi pour créer sa liberté intérieure. La caisse à outils est loin d’être périmée. Encore faut-il qu’on ne craigne pas de manipuler les instruments qu’elle met à notre disposition. Être maurrassien aujourd’hui, ce n’est pas s’affubler de telle ou telle étiquette et s’en satisfaire, c’est savoir se servir de ces outils ! Au-delà des idéologies, les “hard” ou les “soft”, loin de tous les prêt-à-penser, une école d’Action française sera pour tous et chacun une école de la liberté personnelle, et pour la France un laboratoire fécond en découvertes, si elle entreprend de « travailler à bien penser ». Avec les instruments universels que forgea, dans les brumes parisiennes de la fin du XIXe siècle, un jeune Rastignac monté de sa Provence".

Lire la suite >>>

Le 18 mai 2013.


Une bonne canne, un bon livre

Une fois n'étant pas coutume, intéressons-nous à l'actualité, l'agitation gagnant le paisible Royaume de France.

Vu de loin, le spectacle est étonnant.

Le bon peuple gronde. Un Président inexistant. Un gouvernement qui ne gouverne pas. Incapable de la moindre réforme, de la moindre action, négligeant tous les dossiers urgents, ne s'occupant pas de ce qui préoccupe les Français, et qui soudain déploie une énergie considérable pour faire voter une loi qui va satisfaire au plus quelques milliers de personnes, mais qui fait ainsi sortir de la léthargie et descendre dans la rue plus d'un million d'opposants ! De Giscard à Sarkosy, la machine à anesthésier fonctionnait pourtant à merveille, magnifiquement huilée. Il a suffit d'un grain de sable corrézien. Les socialistes sont des gens merveilleux !

Lire la suite >>>

Le 30 avril 2013.


Charles Maurras. Son œuvre rééditée

Voici enfin le plat de résistance de Maurras-actuel, une bibliographie de Charles Maurras : la section "Charles Maurras. Son œuvre rééditée", du moins la première page, présentant tous les ouvrages disponibles du Maître martégal, en édition "papier" comme en édition numérique.

Cette première page traite des ouvrages édités de 1882 à 1910. La deuxième traitera des ouvrages édités de 1911 à 1923 (deux autres pages suivront : de 1924 à 1939 ; puis de 1940 à nos jours).

Ce travail est extrait d'une bibliographie de l'Œuvre maurrassienne, dont la rédaction avait débuté il y a de nombreuses années.

Elle n'est, bien sûr, pas née de rien. Elle doit beaucoup à la bibliographie monumentale de Jean Forges et Roger Joseph, en tout premier lieu ; à celle, plus ancienne, de Emmanuel Gallut et à une chronologie des mêmes Roger Joseph et Jean Forges ; le tout revu à la lueur de "Charles Maurras et l'Action française. Une bibliographie", rédigée par Alain de Benoist. Sans oublier d'autres études bibliographiques annexées dans divers ouvrages (Paul Dresse, Michel Mourre, Stéphane Giocanti, Agnès Callu & Patricia Gillet, ...).

Lire la suite >>>

Le 03 avril 2013.


Les "Ultra-catholiques athées"

Notre dernière "Actualité" nous a valu quelques courriels de reproche. Peu, très peu, il est vrai, comparés aux nombreux courriels d'encouragement. Certains lecteurs nous ont reproché de présenter quelques sites dans lesquels Maurras était parfois malmené.

Nous l'avions pourtant écrit : tous les sites présentés ne sont pas de la famille maurrassienne, mais tous proposent des textes intéressant les études maurrassiennes. Et l'important est là. Nous nous sommes donnés pour mission de "prolonger, de corriger et de dépasser Maurras", non de faire de la récitation en famille.

Lire la suite >>>

Le 18 mars 2013.


Nous, les attardés...

Les sites de réédition numérique d'articles de périodiques ont du bon. Ils permettent l’exhumation de quelques textes morts-nés ou disparus discrètement.

C'est le cas de l'étude "Des grèves de 1955 à la démocratie sociale de demain ?" de Mr René Bourrigaud, alors Maître de conférences à la faculté de droit de Nantes.

Passons sur le descriptif des luttes syndicales nazairiennes, qui ne sont pas de notre propos, pour en venir à la partie "Quelle démocratie sociale pour demain". Si tout n'est pas stupide dans ce texte, loin de là, quelques coups de griffe nous sont destinées.

Lire la suite >>>

Le 27 février 2013.