Charles Maurras    Martigues
Conditions d'utilisation Pages éditées Plan du site Éditeurs et diffuseurs Nous contacter Liens

L'œuvre critique sur Charles Maurras et l'Action Française (2)

Nous mettons en ligne la deuxième page de la section "Réédition de l'œuvre critique sur Charles Maurras & l'A.F.." (Par noms d'auteurs, de D à J).

Nous continuons selon la méthode utilisée pour la rédaction de la première page de cette même section (par noms d'auteurs, de A à C). Nos lecteurs se reporteront donc utilement à la présentation faite dans notre précédente page de présentation.

Les travaux universitaires (certains édités, d'autres consultables) sont toujours aussi nombreux [1]. Il en est de même pour les actes de colloques et les "mélanges". Un très bon point !

On notera aussi l'intérêt que certains chercheurs portent au "maurrassisme" : plus de 40 mentions pour Olivier Dard. Arrivent ensuite Michel Grunewald et Stéphane Giocanti.

Par contre, certains "classiques" sont indisponibles et ne seront sans doute jamais réédités (les deux premiers volumes des "Études maurrassiennes", les actes de certains autres colloques, Les Cahiers de l'Ordre français... ). Quelques auteurs ne sont réédités qu'au compte-gouttes : pas "d'œuvres complètes" de Raoul Girardet, de Pierre Gaxotte, de Daniel Halévy... Pensons aussi, dans un autre domaine, au "Dictionnaire Politique et Critique" et aux "Cahiers Charles Maurras"... Ceci sans occulter le problème des sites internet qui ferment, rendant certains de nos liens inopérants. Il faudra un jour prendre le temps de palier à tout ceci [2].

À noter, le nombre important de textes émanant de Démocrates-chrétiens qui tenaient leur revanche dans la "condamnation" de 1926. La rigidité de Pie XI fut à la hauteur de leur haine de Maurras : sans complexe vis-à-vis de leur propre condamnation, ils s'en donnèrent à cœur-joie. Leur plus grand succès fut sans doute le ralliement de Jacques Maritain, qui écrivit en 1927 l'exact opposé de ce qu'il avait écrit en 1926. Juge et partie, Louis Canet (alias Nicolas Fontaine), le lien entre Pie XI et le benêt Aristide Briand, se senti obligé d'éditer lui-aussi son opuscule. On appréciera leur attitude grâce à cette confidence faite par Pie XII à Edmond Michelet (Ministre de la V° République et ancien ligueur d'A.F.) : "Si l'Action Française n'avait pas été condamnée, elle aurait constitué un rempart en face du nazisme et du communisme et cela aurait évité des millions de morts, le génocide des juifs et la domination par Staline de la moitie de l'Europe" [3].

Enfin, parallèlement à la mise en ligne de cette deuxième page, la première (par noms d'auteurs, de A à C) a été grandement mise à jour (inévitables corrections, nouveaux ouvrages cités, nouveaux compte-rendus de lecture, ouvrages collectifs détaillés, liens actualisés...).

Cette présente page présente plus de 280 textes disponibles (et environ 150 textes non réédités, mais dont la consultation reste possible en bibliothèque).

Bonne lecture.


Brian McLeóghann.

Le 03 septembre 2014.


[1] Le site de la "Bibliothèque et Archives du Canada", supportant la base de donnée "Amicus", est actuellement en travaux. Nous avons donc modifié tous nos liens vers "Amicus". Mais, si malgré tout, ce nouveau lien ne donnait pas satisfaction, veuillez effectuer une recherche à partir du site général de la B.A.C.  retour au texte ]

[2] Vers la création d'un deuxième site, consacré à l'édition de textes numériques (réédition, en particulier, de textes qui ont figuré sur des sites aujourd'hui fermés) ? Il le faudrait, sans doute. Mais le problème étant justement de prendre ce qui nous manque le plus : le temps...  retour au texte ]

[3] Démocratie-chrétienne qui est aujourd'hui toujours vivace et influente. Pour qui, demain, jouera-t-elle le seul rôle qu'elle n'ai jamais été capable de jouer, celui d'idiot-utile ?  retour au texte ]



Ce document est édité sous licence Creative Commons - Attribution - Pas d'utilisation commerciale
Partage dans les mëmes conditions - 3.0. non transposé šcc-by-nc-sa 3.0.)