Charles Maurras    Martigues
Conditions d'utilisation Pages éditées Plan du site Éditeurs et diffuseurs Nous contacter Liens

Rentrée 2018-2019. Mises à jour et informations.

Fait marquant de cette (tardive...) rentée, qui à lui seul justifie l'édition de cette page, les actes du colloque de Marseille (du 21 avril), Maurras, l'homme de la politique, sont édités comme numéro de la Nouvelle Revue Universelle (nous avons attendu cette parution pour effectuer les ultimes mises à jours de nos bibliographies et éditer cette page, mais ce numéro de la Nouvelle Revue Universelle ne sortira de l'imprimerie que dans quelques jours. Nous éditons tout de même ces pages de "Maurras-actuel", les quelques précisions manquantes seront insérées dans nos bibliographies après publication de ces actes). Exceptionnel cadeau de rentrée ! Certains avaient tenté d’empêcher la tenue de ce colloque. Il a bien eut lieu, et les actes, déjà édités comme documents vidéos, seront très prochainement disponibles comme ouvrage. À ne pas manquer (descriptif et informations ci-dessous, dans la rubrique "Les livres et les revues").

Par ailleurs, de nombreuses mises à jour ont été faites, durant tout l'été, dans nos bibliographies. Nous n'attendons pas, et présentons aux lecteurs ces bibliographies actualisées. En premier lieu, les quatre pages de "Charles Maurras. Son œuvre rééditée. 1° partie : Ouvrages", en raison de la publication de plusieurs recensions et études d'ouvrages de Charles Maurras, mais aussi de la reprise de trois textes non disponibles jusque là et de l'édition d'un texte inédit dans le dernier ouvrage de Alain Sanders, Charles Maurras. Prophète et résistant. Parmi ces trois textes, deux fascicules : la "Lettre du 12 octobre 1926 adressée par Charles Maurras à sa Sainteté Pie XI", ainsi que "La politique de L'Action Française exposée au congrès de 1927" ; et une préface, celle de "Devant l'Allemagne éternelle", 1937. Le texte inédit, car à l'époque censuré, est la "Réponse à Marcel Déat", de 1943 (descriptif et informations sur cet ouvrage, ci-dessous, dans la rubrique "Les livres et les revues").

Les quatre pages de la "Bibliographie critique sur Charles Maurras, l'Action Française et la Contre-révolution" ont bien évidemment été actualisées, ainsi que les "Actualités de l'édition de..." Jacques Bainville, Maurice Barrés, Joseph de Maistre, Hippolyte Taine et Georges Valois.

Nous attendions avec impatience les éditions et rééditions d'ouvrages de Pierre Boutang. Elles étaient initialement prévues pour le printemps, mais les éditeurs avaient reporté ces parutions pour l'automne. Parole tenue : la nouvelle édition de La Fontaine politique vient de sortir chez Les Provinciales (informations sur cet ouvrage ci-dessous, dans la rubrique "Les livres et les revues"). Cette réédition, toujours préfacée par Charles Maurras, nous a donc amené à modifier la page "Charles Maurras. Son œuvre rééditée. 2° partie : Préfaces". Et patience, nous aurons bien le premier volume du Cahier Neuf, présenté par Henri Du Buit, fin novembre.

Enfin, signalons que notre nouvelle bibliographie de Georges Bernanos est quasiment terminée, du moins en ce qui concerne le contenu. Le dossier change donc de mains, car reste à faire la mise en page numérique. Cette bibliographie sera donc bientôt mise en ligne, très certainement lors de la prochaine livraison de "Maurras-Actuel".

Bonne lecture.

Brian McLeóghann.

Le 31 octobre 2018.


À noter : nous venons de changer l'outil de recherche inséré dans notre page d'accueil (la page d'ouverture du site, au bas de la colonne de gauche), et d'insérer également cet outil dans ces pages de présentation (même position, au bas de la colonne de gauche). Nous délaissons Google, et utiliserons désormais les services du moteur de recherche français Qwant, qui, comme nous, ne collecte aucune donnée sur les utilisateurs, n'utilise aucun dispositif de traçage, ne dépose aucun "cookie" et ne conserve aucun historique de recherche (contrairement aux autres moteurs de recherche, et aux "réseaux sociaux" (sic !), qui sont de véritables outils de fichage et de flicage).


La citation du mois : « Tout pouvoir, de quelques nature qu'il soit, laissé aux mains d'un homme qui n'a pas accordé à cette obligation un consentement éclairé, total et sans mensonge, est un pouvoir mal placé ». Simone Weil.




2018. Année Charles Maurras.


Les livres et les revues


Spécial Maurras. La Nouvelle Revue Universelle, n°53, automne 2018.


Parution : Spécial Maurras, numéro 53 de "La Nouvelle Revue Universelle". Ce numéro présentera les actes du colloque du 21 avril 2018 à Marseille, Maurras, l'homme de la politique. Présentation par Hilaire de Crémiers. Communications de Stéphane Blanchonnet, Jean-Philippe Chauvin, Jean-Baptiste Donnier, Christian Franchet d'Espèrey, Aristide Leucate, Bernard Pascaud & Jacques Trémolet de Villiers. Avec, de plus, deux textes, aujourd'hui introuvables, de Victor Nguyen : "Notes sur les problèmes de l'antisémitisme maurrassien" (1975) et "Race et civilisation chez Maurras" (1973). Commande à La Nouvelle Revue Universelle (18 €, port compris).

Alain Sanders. Charles Maurras : Prophète et résistant. Edt Fol'Fer, 2018


Parution : de Alain Sanders, Charles Maurras. Prophète et résistant, aux éditions Fol'Fer (187 pages).  L'ouvrage reprend plusieurs textes de  Charles
Maurras, jusque là non disponibles, et présente un texte inédit du même auteur. Préface par Hilaire de Crémiers. Voir la présentation sur le site de l'éditeur.

Pierre Boutang. La Fontaine politique. Edt Les Provinciales, 2018.
Réédition : de Pierre Boutang, La Fontaine politique, aux éditions Les Provinciales. Reprend la lettre-préface de Charles Maurras du 13 septembre 1951. Édition augmentée d’un avertissement de l'éditeur, et de trente-six animaux à l’encre de Chine de Gérard Breuil. Voir la présentation sur le site de l'éditeur. Précédente édition par Jean-Edern Hallier / Albin Michel, en 1981. Compte-
rendu par Gabriel Matzneff, Le Point (23 octobre 2018).

Parution : de Aristide Leucate, Dictionnaire du Grand Épuisement français et européen, aux éditions Dualpha (398 pages). Préface de Pierre Le Vigan. Voir la présentation sur le site de l'éditeur. Voir l'entretien de Aristide Leucate avec Fabrice Dutilleul, sur le site EuroLibertés (10 septembre 2018).

Parution : de Bernard Gantois, Le Mirage des valeurs de la République, aux éditions Via Romana (236 pages). Voir la présentation sur le site de l'éditeur. Compte-rendu par Camille Galic, sur le site Polémia (22 septembre 2018) : "ces valeurs sans cesse ressassées reposent sur un vide abyssal".

Parution : de Benoît Rayski, Les Bâtards de Sartre, aux éditions Pierre-Guillaume de Roux, (176 pages). Voir la présentation sur le site de l'éditeur. Présentation par Gabrielle Cluzel, sur le site Boulevard Voltaire (11 octobre 2018).

Parution : présenté par Henri Quantin & Michel Bressolette, Correspondance : Maritain, Mauriac, Claudel, Bernanos. Un catholique n'a pas d'alliés, aux éditions du Cerf (362 pages). Voir la présentation sur le site de l'éditeur. Compte-rendu par Philippe Maxence, sur le site L'Homme Nouveau (19 octobre 2018).

Parution : de Pierre-André Taguieff, « Race » : un mot de trop ? Science, politique et morale, chez CNRS Éditions (368 pages). Voir la présentation sur le site de l'éditeur.

Parution : de Rémi Soulié, Racination, aux éditions Pierre-Guillaume de Roux, (216 pages). Voir la présentation sur le site de l'éditeur. Compte-rendu par Arnaud Guyot-Jeannin, sur le site Boulevard Voltaire (19 octobre 2018).

Rééditions : trois ouvrages de Jacques Bainville ont été réédités, comme ouvrages imprimés à la demande, mais de grande qualité, parfaitement recomposés. Il s'agit de L'Histoire de France, de la Petite Histoire de France, et de Napoléon. Dans les trois cas, nous avons l'édition illustrée par Job. Aux éditions Books-on-demand (Books, avec un "s", éditeur allemand, à ne pas confondre avec l'éditeur russe Book-on-demand, sans "s"). Ces trois ouvrages existent aussi en versions numériques (au format ePub).

Réédition : Il y a des ouvrages que l'on hésite à présenter, comme cette Généalogie du fascisme français. Dérives autour des travaux de Zeev Sternhell, de Armin Mohler & Robert Steuckers (éditions du Lore, 2017. 64 pages). D'abord parce que le fascisme et sa généalogie, vraie ou supposée, ne sont pas de nos pôles d'intérêt. Mais finalement, après lecture et relectures, nous nous sommes décidés à répertorier cet ouvrage, pour la simple raison qu'il cite Charles Maurras. Essentiellement pour lui reprocher son conservatisme (tout en recherchant obstinément à récupérer "les dimensions non conservatrices de l'Action Française"), sa germanophobie (qui, selon l'un des auteurs, "tournera souvent à l'obsession et au ridicule"), et son rejet du fascisme (bien que, toujours selon cet auteur, Maurras figurerait parmi les auteurs ayant posé "les assises du fascisme français du XX° siècle"...).
Ce (mince) livre est une réédition partielle de Généalogie du fascisme français. Dérives autour des travaux de Zeev Sternhell et Noël O’Sullivan, de Armin Mohler, Thierry Mudry & Robert Steuckers, édité à Genève (éditions Idhuna) en 1986. Il regroupait trois textes : "Zeev Sternhell, nouvel historiographe du fascisme", par Armin Mohler (recension de l'ouvrage de Zeev Sternhell, Ni droite ni gauche. L'idéologie du fascisme en France, 1983, déjà publiée dans "Criticón", n°76, mars-avril 1983) ; "Noël O'Sullivan et les racines rousseauistes et kantiennes du fascisme", par Thierry Mudry (recension de l'ouvrage de Noël O'Sullivan, Fascism -Londres, J.-M. Dent, 1983-) et enfin "Les étapes de l'évolution du fascisme selon Zeev Sternhell et l'impact de son œuvre. Commentaires et critiques", par Robert Steuckers (analyse des trois ouvrages de Zeev Sternhell, Maurice Barrès et le nationalisme français, 1972 ; La droite révolutionnaire. Les origines françaises du fascisme (1885-1914), 1978 & Ni droite ni gauche. L'idéologie fasciste en France, 1983). Dans cette réédition de 2017, le texte de Thierry Mudry a disparu (et c'est bien dommage), restent les deux études des livres de Zeev Sternhell, écrites par des plumes "nationalistes européennes", qui ne peuvent qu'approuver, voire revendiquer les conclusions de cet historien, figure de la gauche radicale israélienne.
Nous l'avions écrit en avertissement en début du répertoire des éditeurs et diffuseurs : "Qu'ils soient cités dans ce document ne signifie nullement que ces éditeurs ou diffuseurs sont plus ou moins proches de l'école maurrassienne, mais simplement qu'ils éditent ou diffusent des ouvrages ou textes présentant un intérêt pour les études maurrassiennes". Il en est de même pour les ouvrages cités : tous ne sont pas à la gloire de Charles Maurras, loin de là, mais tous présentent un (plus ou moins grand) intérêt pour les études maurrassiennes. Alors, citons cet ouvrage dans nos bibliographies (et notons que mieux vaut se procurer d'occasion l'édition de 1986, pour le texte de Thierry Mudry).


Sur le Net

À voir : vidéo d'un entretien de Jean-Christophe Buisson, Il faut lire Maurras !, sur "TV Libertés", émission "Zoom", avec Martial Bild du 09 juillet 2018 (durée 32min 08sec). Visible sur les sites "TV Libertés" & "Viméo".

À lire : de Stéphane Blanchonnet, Le Schtroumpfissime. Sur le site "À Rebours", le 15 septembre 2018.
Sur ce sujet, il y a un peu plus de ... 50 ans, un certain Gérard Chatain, pour qui Superman, Tintin, Astérix et autres, n'étaient que des "héros fascistes et racistes", écrivit dans "Droit et Liberté", organe du M.R.A.P. (n°268, décembre 1967, article "La politique des bulles"), quelques lignes nous expliquant, à propos des Schtroumpfs, que "toute la théorie maurrassienne est dans cette histoire que l'on pourrait croire extraite des livres pour enfants édités sous l'occupation". Passons sur les références à la triste période de l'occupation, récurrentes et automatiques chez ce type de militant de la gauche haineuse et frustrée, qui a besoin de souvenirs fantasmés et de menaces imaginaires pour se justifier, mais la première partie de la phrase nous convient tout à fait. Et vive le Grand Schtroumpf !

À lire : de Philippe Ménard, C'est la gauche qui a fait le fascisme. Sur le site "Lafautearousseau", le 22 septembre 2018. Compte-rendu de l'ouvrage de Frédéric Le Moal, Histoire du fascisme (éditions Perrin, 2018).

À lire : de Jean-Philippe Chauvin, Le règne des partis, échec de la démocratie. Sur le site "J-P. Chauvin", le 24 septembre 2018.

À lire : toujours de Jean-Philippe Chauvin, Sommes-nous dans les années trente ? Sur le site "J-P. Chauvin", le 02 octobre 2018.

À lire : de Xavier Raufer, Colonialisme et racisme anti-indigène ? Parlons-en ! Ce n’est ni du Maurras ni du Loti. Sur le site "Boulevard Voltaire", le 23 octobre 2018.

Ce document est édité sous licence Creative Commons - Attribution - Pas d'utilisation commerciale
Partage dans les mëmes conditions - 3.0. non transposé (cc-by-nc-sa 3.0).