Charles Maurras    Martigues
Conditions d'utilisation Pages éditées Plan du site Éditeurs et diffuseurs Nous contacter Liens

Ouvrages de Charles Maurras, 1924-1939

Nous mettons en ligne aujourd'hui la troisième page de la section "Charles Maurras. Son œuvre rééditée", partie "Ouvrages"

Cette page couvre la période 1924-1939. Pour cette période, 39 ouvrages sont réédités et disponibles (en 'papier' ou en numérique) ; 13 ouvrages n'ont bénéficié que d'une réédition partielle (de quelques textes à une partie conséquente de l'ouvrage) ; et 35 ouvrages restent indisponibles.

Le taux de réédition est donc en baisse, comparé à ceux des deux pages précédentes (1882-1910 & 1911-1923.

Les raisons sont nombreuses. Légales, tout d'abord :

  • l'œuvre de Charles Maurras est toujours sous droits en France, elle ne sera libre que dans 9 ans.
  • aux USA, principal lieu d'édition de reprints, la "loi d'extension du terme des droits d'auteurs" ("Copyright  Term Extension Act", de 1998, dite "Mickey Mouse Protection Act" ...), a prolongé de 20 ans les droits d'auteurs, puis la décision de la Cours suprême du 18 janvier 2012 a eu pour conséquence de faire revenir sous copyright des œuvres publiées depuis 1923, déjà tombées depuis plusieurs années dans le domaine public aux États-Unis, au prétexte que ces œuvres étaient toujours protégées dans leur pays d'origine (application de la Convention de Berne). Mais, nous l'avons déjà vu, ces œuvres resteront ensuite sous copyright aux États-Unis (95 ans après la date de publication), même si elles tombent dans le domaine public dans leur pays d'origine ! Donc, n'attendons des USA rien de plus que ce qui est actuellement. La prolifération de reprints ne concerne que des ouvrages édités avant le 1° janvier 1923 [1].
  • si l'œuvre de Charles Maurras est libre de droit au Canada, les Universités canadiennes éditrices de reprints sont loin d'avoir le même "rendement" que les Universités américaines (celle du Michigan, en particulier) [2].

La deuxième série de raisons se trouve dans l'œuvre maurrassienne elle-même :

  • la période 1924-1939 fut une période des plus riches pour l'édition maurrassienne. Sont publiés de nombreux ouvrages capitaux de Maurras, mais aussi de très nombreux textes de moindre portée (éditions de discours, reprises d'articles...), ainsi que des ouvrages d'actualité. Tous n'ont pas à être réédités.
  • à cette époque, les éditeurs courtisaient Maurras ! C'était à qui sortirait la plus riche édition de luxe, reprenant des textes édités dix ou vingt ans plus tôt, textes agrémentés de gravures ou de dessins. Éditions pour bibliophiles, à très faible tirage, qui bien sûr ne seront pas rééditées.
  • les "recueils de textes" abondent. Champion avait déjà publié les "Pages littéraires choisies" ; Flammarion publie "Les plus belles pages de Maurras" ; Grasset "La Dentelle du rempart" ; Flammarion rebondit avec "Les Vergers sur la Mer"... Les mêmes textes sont ainsi publiés dans trois ou quatre ouvrages différents ! Doit-on espérer la réédition de tous ces recueils ?

Tout ceci explique la baisse de ce taux de réédition. Et tout ceci complique quelque peu le recensement de l'œuvre de Charles Maurras ! Des ouvrages de luxe, illustrés, comme "Premiers pas sur l'Acropole" (1924), "La Sagesse de Mistral" (1926), "Le Voyage d'Athènes" (1926), "Contes philosophiques" (1928)... , ne sont pas réédités, mais reprennent des textes d'ouvrages réédités et disponibles. Comment les considérer ? Le chercheur et le bibliophile auront des réponses différentes. Nous avons choisi de les citer comme ouvrages réédités, puisque leurs textes peuvent être consultés par ailleurs.

Restent les éditions numériques. Elles deviennent majoritaires, grâce à l'Association des Amis de la Maison du Chemin de Paradis (AAMCP) et à son site "Maurras.net" [3]. Ce site est donc devenu un incontournable des études maurrassiennes. Certes, tous les textes édités ne présentent pas le même intérêt, tous n'ont pas la même taille [4]. Mais toutes ces rééditions représentent une somme de travail considérable pour une équipe de bénévoles. Qui plus est, tous ces textes sont corrigés, recomposés, annotés, et les différences éventuelles entre les diverses éditions sont signalées ! Mesurons-nous à sa juste valeur la chance que nous avons de disposer d'un tel site ?

Enfin, quelques éditions 'papier' récentes sont à noter. Elles proviennent, soit de pays "hors convention de Berne" (6 ouvrages édités, pour cette période) [5], soit d'Europe occidentale (France et Suisse : 2 ouvrages). Terminons avec l'édition militante : 2 brochures seulement.

Bonne lecture.


Brian McLeóghann.

Le 05 juin 2013.

[1] une seule exception, "L'Enquête sur la monarchie", de 1924. Mais quand nous écrivons "édité par Book-on-demand, Miami", nos lecteurs savent que nous aurions aussi pu écrire "édité par Pubmix (ou Letmeprint), Moscou". Le siège californien n'étant qu'une adresse postale pour la diffusion de ces ouvrages en Amérique du Nord ou en Europe occidentale (voir notre "Actualité, 01"). Mais dommage que les deux éditeurs de reprints russe (Letmeprint / Pubmix) et indien (ReInk) se contentent eux aussi, en règle générale, de reproduire les ouvrages numérisés du site californien "Internet archive", site évidemment soumis aux lois américaines retour au texte ]

[2] Voir notre "Actualité, 01". retour au texte ]

[3] Les autres sites d'édition numérique de l'œuvre maurrassienne ("Biblioroyaliste", "La doctrine royaliste sur la toile", "Maurras.chez.com" & "Royaliste.org"), nous l'avons vu dans la cinquième "Actualité", restent en ligne, mais ne présentent aucun nouveau texte. retour au texte ]

[4] Les 7 pages de "Pour Psyché" ne peuvent être comparées aux 422 pages de "Kiel et Tanger" ou aux 511 pages de "La démocratie religieuse". retour au texte ]

[5] Voir, sur un éditeur Sud-américain, notre "Actualité, 03". retour au texte ]



Ce document est édité sous licence Creative Commons - Attribution - Pas d'utilisation commerciale
Partage dans les mëmes conditions - 3.0. non transposé šcc-by-nc-sa 3.0.)